© 2019 Dominique Beauséjour-Ostiguy

  • Facebook Trio de l'Île
  • YouTube
  • Instagram

BIOGRAPHIE

Récipiendaire du Prix d’Europe 2018, le violoncelliste Dominique Beauséjour-Ostiguy est classé parmi les « 30 hot Canadian classical musicians under 30 » édition 2018 de CBC Music. Il a complété sa maîtrise en interprétation à la Faculté de musique de l’Université de Montréal sous la supervision de Yegor Dyachkov au printemps 2018. Dominique a auparavant complété son baccalauréat en interprétation au Conservatoire de musique de Montréal en 2015 auprès de Carole Sirois et effectué son concours en musique de chambre qu’il a obtenu avec distinction dans cette même institution sous la tutelle de Denis Brott en 2016.

 

Il a également suivi plusieurs stages de perfectionnement et classes de maître, notamment avec Mischa Maisky, Alisa Weilerstein, Jean-Guihen Queyras, Hans Jorgen Jensen, Raphaël Wallfisch, Philippe Muller et Richard Aaron. Il a obtenu le Prix Peter Mendell en 2017 et deux fois le 1er prix en cordes au Concours de musique du Canada.

 

Dominique a pu se faire entendre comme soliste dans le concerto de Miaskovsky avec l’Orchestre symphonique du Conservatoire de musique de Montréal, dans le concerto de Dvorák avec l’Orchestre symphonique de Laval, l’Orchestre de la Faculté de l’Université de Montréal et l'Orchestre symphonique des jeunes de Montréal ainsi que dans le concerto de Shostakovitch avec l’Ensemble Volte. Chambriste recherché et investi, Dominique est membre fondateur du Quatuor Andara, du Trio de l’Île et s’est nouvellement joint au réputé Trio Hochelaga.

 

Dominique est aussi compositeur et arrangeur. En 2017, il fonde BOA, un projet de musique instrumentale progressive uniquement constitué de compositions originales. En 2014, L’Orchestre symphonique de Laval lui a commandé une œuvre intitulée « La chasse galerie » pour orchestre et chœur qui a été jouée sous la direction d’Alain Trudel. Un de ses arrangements pour orchestre à cordes de la pièce « One » du groupe Metallica a également été joué en 2012 par ce même orchestre.

 

Dominique joue sur un violoncelle David Tecchler (1704) ainsi qu'un archet Pierre Simon (v. 1855), le tout gracieusement mis à sa disposition par la compagnie Canimex Inc. de Drummondville (QC), Canada.

TÉLÉCHARGEMENTS

PRESSE

Côté interprétation, les musiciens ont formé une très bonne synergie, à l’écoute l’un de l’autre. Résultat : un parfait équilibre des duos entre le violon et le violoncelle, un modèle de synchronisme entre le violoncelle et le piano.

 - Justin Bernard, La Scena Musicale, "Premier concert du Trio de l'Île : Shostakovich, Turina et Ravel"